[Total : 5    Moyenne : 4.2/5]

L’hiver bat son plein et vous en avez assez de vous dopez aux médicaments chimiques ? Et si vous vous tourniez vers les plantes ? En ce moment, la mode est au sureau noir bio antioxydant naturel puissant, notamment le noir, et pour cause : c’est un anti-grippal efficace.

Comment et pourquoi le sureau peut-il lutter contre le rhume voire la grippe ?
Nicolas Gauthier : Tout d’abord, il est intéressant d’expliquer la distinction entre rhume et grippe. La grippe est un virus qui se multiplie une fois dans l’organisme. La toux est un vecteur de la grippe. La grippe se caractérise par une fièvre importante (plus de 39°C) avec une atteinte globale du corps (courbatures). Le rhume est d’origine virale ou bactérienne avec comme symptômes nez qui coule, maux de tête ainsi et fièvre mais plutôt modérée (38°C). Il n’y a pas d’altération de l’état général contrairement à la grippe.

La baie de sureau noir bio contre la grippe

La baie de sureau noir bio contre la grippe

Le sureau est composé d’une écorce, d’une fleur et de baies. Mais ce sont essentiellement la fleur et les fruits qui agissent sur notre organisme pour lutter contre le rhume voire la grippe. La fleur est composée de mucilages permettant de décrocher les glaires au niveau des bronches, et, de flavonoïdes ayant des propriétés anti-infectieuses (et responsables de la couleur de la plante). Les fruits sont également composés de flavonoïdes mais aussi d’anthocyanes ayant des propriétés anti-inflammatoires (et tout aussi responsables de la couleur de la plante). On retrouve également des tanins qui luttent contre les parasites au niveau des fruits.

C’est en fait l’action synergique des différents composés du sureau qui lui confère une propriété sudorifique et qui permet expectorer. Ainsi, le sureau permet de faire baisser la fièvre (en faisant transpirer beaucoup) et d’évacuer les glaires. D’une manière globale, l’action du sureau est immunostimulante : elle augmente les défenses du système immunitaire lorsqu’il est attaqué par un virus de rhume voire de grippe. Si le sureau est bon pour lutter contre le rhume il faut aussi noter que ce sont surtout les baies qui ont une action anti-grippale : les baies de sureau sont efficaces pour lutter contre les virus de type A.

Quelle est la meilleure façon de consommer le sureau pour lutter efficacement contre la grippe ?
On peut consommer le sureau (noir) de diverses manières.

Sous des formes médicamenteuses : en sirop expectorant comme le Propex ; en gouttes comme dans le complexe Santaherba de Lehning, formule facilitant la respiration en cas d’affection bronchique aigüe ; en gélules (extrait sec de baies de sureau noir).
Sous forme d’extraits de plantes standardisées (EPS). Pour cela, il faut procéder à une extraction du principe actif du sureau après congélation de baies fraîches et après leur broyage. Il s’agit d’une extraction très complexe et brevetée. Il est impossible de la réaliser en officine.
Il est aussi possible de se faire des tisanes à partir des fleurs de sureau noir lorsque l’on a un rhume. Pour cela, il faut prendre une cuillère à café de fleurs que l’on infuse pendant une quinzaine de minutes. Il est possible d’en boire jusqu’à 6 tasses par jour.

Y a-t-il des effets secondaires ou des contre-indications ?
Le sureau n’a pas particulièrement d’effets indésirables si ce n’est que les baies consommées crues peuvent provoquer des nausées ou des vomissements. Les baies doivent donc être séchées et cuites. Dans tous les cas, il vaut mieux se référer à un expert avant de consommer des baies de sureau récoltées dans la nature. D’ailleurs, même pour les sirops à base de sureau, il vaut mieux se référer à des laboratoires sérieux.

Pour ce qui est des contre-indications, il faut savoir que le sureau n’est pas conseillé pour les enfants en bas âge ou pour les femmes enceintes.

Le sureau est-il efficace au point d’être une alternative à un vaccin anti-grippal ?
Le vaccin est une action préventive : on injecte une petite quantité de virus dans l’organisme afin que celui-ci se consolide. Le sureau ne peut pas jouer cette action préventive, il peut simplement soulager les symptômes de rhume ou de grippe quand il est pris en complément des médicaments prescrits par votre médecin.

Quelles autres plantes peuvent aider à lutter contre la grippe ?
On peut utiliser de l’huile essentielle de ravinstara qui est un très bon antiviral ou encore le cyprès qui est un très bon anti-infectieux. L’essentiel est surtout de bien choisir les formes. Pour cela, il faut consulter un professionnel de la santé qui connaît les produits qui ont été chémotypés, c’est-à-dire chimiquement analysés. Autrement dit, pour un lot d’huiles essentielles, on pourra avoir le descriptif précis de la concentration en principe actif et en fonction de cela, on pourra savoir si le produit sera efficace, moyennement efficace ou très efficace.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*