[Total : 16    Moyenne : 3.4/5]

Drainer, apaiser, doper les défenses immunitaires, le sureau bio possède de nombreuses vertus, selon que l’on utilise ses baies, ses fleurs ou son écorce. Conseils d’utilisation avec Thierry Folliard, herboriste.

Il vient d’où ?

Le Sureau noir bio, aussi appelé Sambucus Nigra, orne les champs, la lisière des bois et les jardins d’Europe. Cet arbre feuillu peut faire jusqu’à sept mètres. Il se couvre de fleurs blanches au printemps, de baies noires en été. Tout est bon dans le sureau bio, dont l’usage remonterait à l’âge de pierre ! Les branches creuses permettent de confectionner des flûtes (sambûke en grec, d’où son nom est tiré), tandis que ses fleurs, ses baies et son écorce sont à l’origine de nombreux remèdes.

Ses vertus

Riche en vitamines, la baie du sureau bio est aussi un puissant antioxydant à l’action antigrippale et dépurative, les autres parties de l’arbre ont leurs vertus propres. Les fleurs, en usage interne, sont également connues pour stimuler les défenses immunitaires, prévenir les infections virales et combattre la fièvre. En usage externe sur la peau, elles sont anti-inflammatoires et traitent les irritations, les engelures, les conjonctivites…. Elles peuvent même être utilisées sur de petites plaies infectées pour circonscrire l’infection. L’écorce, quant à elle, est un bon diurétique et on l’utilise souvent contre la cellulite. Elle est aussi intéressante contre les douleurs articulaires et pour nettoyer les reins, notamment en cas d’infections urinaires.

Baies de sureau noir biologique

Baies de sureau noir biologique

Les recettes home-made

– Une tisane anti-grippe : Versez une poignée de fleurs de sureau bio dans un 1/2 litre d’eau amené à ébullition et laissez infuser dix minutes hors feu. Jusqu’à 4 tasses par jour.

– Un sirop de sureau bio spécial défenses : il se prépare avec les fleurs ou les baies que l’on fait cuire comme une confiture liquide avec du sucre de canne. Filtrez et versez dans des petites bouteilles stérilisées comme des conserves. Un ou deux verres par jour.

– Une lotion contre la conjonctivite et les gerçures : Préparez une décoction de fleurs de sureau bio (une poignée dans un ½ litre d’eau). Faites bouillir 3 minutes, laissez infuser 10 minutes, filtrez et laissez tiédir. Avec une compresse, appliquez la préparation sur les yeux ou les gerçures. 2 fois par jour.

– Une tisane d’écorce anti-cellulite et anti-douleurs articulaires : Une poignée d’écorce dans un ½ litre d’eau froide portée à ébullition. Laissez bouillir 3 minutes, puis laissez encore infuser 10 minutes. 3 tasses par jour.

Attention à

Les baies de sureau bio peuvent être laxatives et on les évite en cas de fragilité intestinale. Pour cette raison, elles sont déconseillées pendant la grossesse et durant la période d’allaitement. Si vous faites votre cueillette vous-même, attention aussi à ne pas confondre avec une autre espèce, le Sureau bio hièble, car les baies sont purgatives et un peu toxiques. Il est plus petit et se présente comme une plante pouvant atteindre deux mètres et produisant aussi des baies noires. Demandez confirmation à votre pharmacien ou à votre herboriste.

Le chiffre

500 : C’est la dose d’extrait sec de Sureau bio, en milligramme, à ne pas dépasser chaque jour.

Où la trouver ?

Baies, écorce, fleurs se trouvent en herboristerie, magasins bio, sur les marchés et dans certaines pharmacies. On les trouve séchées, soit en vrac, soit en sachet (L’Herbier de France, Santaflor, Comptoir de l’Herboristerie…) pour réaliser les tisanes ou lotions maison, ainsi qu’en sirop (Marma).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*