Boutique Biologiquement.comLe sureau noir biologique

  Posté par sureau       Laisser un commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Le sureau noir bio antioxydant naturel puissant, le prince des décombres est comme l’ortie bio, on le trouve à proximité des habitations des hommes mais c’est un bien noble arbuste…

Le nom latin du sureau noir est Sambucus nigra, sambucus vient du grec sambuca qui était une petite flûte que les bergers taillaient dans la branche creuse du sureau noir.

En effet, les branches de sureau contiennent une moëlle tendre et blanche qu’on peut facilement extraire pour transformer la branche en tube.

Le sureau noir est un arbuste vraiment très résistant, on l’arrache parfois dans les cours de ferme où il peut avoir mauvaise réputation (Judas se serait pendu à cet arbre…
N’y touchez pas c’est du poison me disait on quand j’étais enfant !).

Fleur de sureau noir antioxydant naturel puissant
Fleur de sureau noir antioxydant naturel puissant

Même en ne laissant qu’un petit morceau de racine entre 2 pierres, il repousse l’année d’après !

On trouve des spécimens de cet arbuste d’un âge valeureux pouvant atteindre plusieurs centaines d’années.

On appelle aussi le sureau noir : seü, saoü, seur, seuillet, sogon, suin, haulbois, sambuc.
Le sureau noir permet de nombreuses utilisations : les graines servent à faire de la confiture, ou à colorer les aliments ou les boissons.

La partie la plus intéressante est sans doute la fleur de sureau qui s’épanouit en ombelle au printemps, de mai à juin suivant les régions et les climats. On en fait du sirop, du vin de fleur de sureau, on en parfume le lait ou le vinaigre, on la fait sècher pour la consommer en tisane.
Le sureau noir a de nombreuses vertus thérapeutiques, sudatif, laxatif, anti grippe… Est-il toxique ?

luxe campagne

On fait néanmoins du vin avec les baies qui mûrissent au début de l’automne, et de l’encre pour le dessin ou pour des usages alimentaires (pour marquer la viande dans les abattoirs…).

Les baies de sureau noir sont riches en protéines, et les passereaux s’en nourrissent pendant leur migration vers les pays chauds.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *