Boutique Biologiquement.comL’extrait de sureau noir bio antiviral puissant

  Posté par sureau       Laisser un commentaire
[Total : 3    Moyenne : 3.7/5]

Des travaux, menés essentiellement en Europe, montrent que le sureau noir bio antioxydant naturel puissant  est une source importante d’anthocyanines, de puissants pigments pourpres qui semblent avoir des effets bénéfiques sur la santé.

Aujourd’hui, la recherche a montré l’efficacité de l’extrait de sureau noir dans le traitement de la grippe et s’intéresse à son action sur les systèmes immunitaire et cardiovasculaire ou, encore, à ses effets sur les conséquences du stress.

Le sureau noir est connu depuis le ve siècle av. J.-C. et est mentionné dans les écrits d’Hippocrate, de Dioscorides et de Pline l’Ancien. On le trouve dans toutes les pharmacopées. Le vin de sureau était traditionnellement utilisé pour soigner la grippe et les conséquences des coups de froid. Galien le recommandait contre les catarrhes ou les excès de mucus. Au xviie siècle, il servait à calmer la toux ou à purifier l’organisme. On employait également l’eau de sureau pour clarifier le teint et atténuer les taches de rousseur.

L'extrait de sureau noir bio antiviral puissant
L’extrait de sureau noir bio antiviral puissant

Une activité antivirale cliniquement démontrée
In vitro, un extrait standardisé de sureau noir, Sambucol, inhibait la réplication de différentes souches du virus de la grippe.
Une étude en double aveugle, contrôlée contre placebo, a été menée sur un groupe d’individus vivant dans une communauté agricole en Israël, un kibboutz, en 1993 pendant une épidémie de grippe (influenza B Panama).
La fièvre, les sensations d’amélioration et la complète guérison ont été enregistrées pendant six jours. La présence d’anticorps de l’influenza a été testée sur les sérums prélevés en phase aiguë de la maladie et pendant la convalescence.
Une amélioration significative des symptômes y compris la fièvre a été obtenue en deux jours chez 93,3 % des sujets traités avec l’extrait de sureau et en seulement six jours chez 91,7 % des sujets du groupe témoin. Une guérison complète a été obtenue en deux ou trois jours chez près de 90 % des patients traités alors qu’au moins six jours ont été nécessaires pour les sujets du groupe témoin. Le sérum prélevé pendant la période de convalescence des patients traités avec l’extrait de sureau avait un niveau plus élevé d’anticorps du virus de l’influenza que celui des patients sous placebo.
Une seconde étude en double aveugle, contrôlée contre placebo et randomisée, a été réalisée au Danemark. L’extrait de sureau a réduit de façon significative la durée de la grippe d’environ quatre jours.

Un travail de recherche a été conçu pour évaluer l’effet d’un extrait de sureau sur le système immunitaire en bonne santé et, plus précisément, pour évaluer son effet sur la production de cytokines, dérivées de monocytes provenant de 12 donneurs en bonne santé. L’extrait de sureau a augmenté de façon significative la production de cytokines inflammatoires (IL-1 bêta, TNF-alpha, IL-6, IL-8). Les résultats étaient particulièrement importants avec la production de TNF-alpha qui était multipliée par 44,9 fois. Les chercheurs ont conclu de ces résultats que l’extrait de sureau, en plus de ses propriétés antivirales, activait le système immunitaire en bonne santé en augmentant la production de cytokines inflammatoires. Il pourrait donc avoir un effet immunoprotecteur ou immunostimulateur s’il était administré à des patients cancéreux ou atteints du sida, en conjonction avec une chimiothérapie ou d’autres traitements. Des études devraient donc être développées dans ces directions.
Une protection cardiovasculaire
Au Centre de recherche sur les aliments de Karlsruhe, en Allemagne, des études sont conduites sur des agents nutritionnels qui réduisent l’oxydation et protègent les cellules. Selon les travaux réalisés par le Dr Gerhard Rechkemmer, le directeur du Centre, les anthocyanines du sureau possèdent une puissance antioxydante beaucoup plus importante que la vitamine C. Des chercheurs de l’université de Graz, en Autriche, les Drs Werner Pfannhauser et Michael Murkovic, se sont intéressés à l’activité biologique des anthocyanines du sureau noir. Leurs travaux montrent qu’elles sont absorbées dans le plasma et qu’in vitro, elles possèdent des propriétés antioxydantes. Ils ont ensuite montré que les anthocyanines du sureau réduisent l’oxydation des LDL cholestérol.
L’oxydation des LDL cholestérol étant impliquée dans le développement de l’athérosclérose, contribuant ainsi aux maladies cardiovasculaires, les chercheurs ont exprimé le souhait que le sureau noir et ses extraits puissent être utilisés dans le futur comme cardioprotecteur. D’autres recherches réalisées à l’université de Tufts aux États-Unis montrent que les anthocyanines du sureau protègent les cellules vasculaires épithéliales contre les atteintes oxydantes, aidant ainsi à prévenir dans ces cellules des modifications qui sont associées à des maladies vasculaires.
Réduction du stress
Le sureau et ses extraits riches en anthocyanines semblent capables de diminuer le stress. Cet effet a été découvert par le Dr Sepp Porta, un endocrinologue autrichien, qui a réalisé des études sur le stress en utilisant un concentré de sureau sur un groupe de volontaires.

Il décrit ainsi ses découvertes : “ Nous avons donné à ces gens du sureau pendant seulement dix jours. Nous les avons ensuite soumis à des tests classiques de stress et les résultats ont été remarquables. Je les ai vérifiés encore et encore. ” Dans cette étude, différents biomarqueurs du stress incluant les niveaux plasmatiques de glucose, de magnésium et d’autres produits chimiques ont été analysés. “Ce que nous avons trouvé, dit le Dr Porta, c’est que le sureau a un effet extraordinaire sur le stress qu’il réduit de façon importante.
Encore plus remarquable, l’ingestion orale d’extrait de sureau a pour résultat une augmentation de la consommation de glucose, une chute en pointe du magnésium ionisé et une augmentation significative des granulocytes.” Porta a également constaté que la consommation quotidienne d’extrait de sureau raccourcissait de façon importante la phase de récupération suivant la pratique intensive d’exercices physiques.
Les recherches du Dr Porta sur les effets réducteurs du stress du sureau ont retenu l’attention d’une partie de l’US Air Force. Une collaboration a été établie avec lui pour conduire des tests de suivi, traiter des données et faire avancer ses travaux. Le Dr David Westmoreland de l’Académie de l’US Air Force a émis le commentaire que si le sureau était un aussi puissant destructeur de stress qu’il paraissait, il pourrait être utile pour les pilotes de jet qui sont soumis à un stress particulièrement important.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *